MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Damia
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 Hank Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hank Williams   Dim 23 Déc - 18:13


En juillet 1937, les familles Williams et McNeil ouvrirent une pension de famille sur le rue South Perry au centre de Montgomery, une ville plus grande que toutes celles dans lesquelles ils avaient vécu jusqu'à présent. C'est à cette époque que Hiram décida de changer de façon informelle son nom pour Hank, un nom qui d'après lui correspondait mieux à son désir de carrière dans la musique country.

Après l'école, et les week-ends, Hank chantait et jouait de sa guitare Silvertone sur le trottoir devant les studios de radio WSFA. Il obtint rapidement l'attention des producteurs de la station, qui l'invitèrent quelques fois à venir jouer en direct. Tant d'auditeurs appelèrent la station de radio, demandant plus du Singing Kid, que les producteurs l'engagèrent afin qu'il dirige sa propre émission de quinze minutes, deux fois par semaine, pour un salaire hebdomadaire de quinze dollars.

En août 1938, Lon Williams fut temporairement autorisé à quitter l'hôpital, et arriva sans prévenir à la maison familiale de Montgomery. Lillie était réticente à le laisser reprendre sa position dominante, à la tête de la gestion du ménage; il resta seulement suffisamment longtemps pour célébrer l'anniversaire de Hank en septembre avant de retourner au centre médical en Louisiane. C'était la première fois que Hank voyait son père en l'espace de huit ans, et même après cette entrevue, il avait l'impression d'avoir grandi sans père.


L'émission de radio à succès de Hank détermina son choix d'une carrière musicale. Son salaire généreux était suffisant pour lui permettre de démarrer son propre groupe, qu'il nomma les Drifting Cowboys. Les premiers membres du groupe étaient le guitariste Braxton Schuffert, le violoniste Freddie Beach, et le comique Smith Hezzy Adair. Les Drifting Cowboys voyagèrent à travers le centre et le sud de l'Alabama, se produisant dans les clubs et lors de soirées privées. Hank abandonna l'école en octobre 1939, afin de travailler à plein temps avec les Drifting Cowboys.

Lillie Williams se proposa comme manager des Drifting Cowboys. Elle commença à réserver les dates de concert, négocier les prix; elle les conduisait à certains de leurs concerts. Désormais libres de voyager sans que l'emploi du temps scolaire de Hank prenne le dessus, le groupe fut capable de se rendre aussi loin que l'ouest de la Géorgie, et l'ouest de la Floride. Entre temps, Hank retournait à Montgomery chaque semaine pour son émission de radio.

L'entrée du pays dans la Seconde Guerre mondiale, en 1941, marqua le début des problèmes pour Hank Williams. Tous ses musiciens furent appelés à l'armée et beaucoup de leurs remplaçants refusèrent de continuer à jouer dans le groupe, en raison de l'aggravation des problèmes d'alcoolisme de Hank. Son idole, Roy Acuff, la star du Grand Ole Opry, le prévint des dangers de l'alcool, disant « Tu as une voix qui vaut un million de dollars, fils, mais un cerveau qui vaut dix centimes. »3 Malgré l'avertissement d'Acuff, Williams continua à se rendre à son émission de radio en état d'ébriété. La WSFA finit par le licencier pour ivresse à répétition en août 1942. Hank travailla alors quelque temps comme soudeur dans le grand chantier naval ADDSCO de Mobile.


Williams a eu douze titres numéro un des ventes durant sa courte carrière — Lovesick Blues, I'm So Lonesome I Could Cry, Long Gone Lonesome Blues, Why Don't You Love Me?, Moanin' the Blues, Cold, Cold Heart, Hey Good Lookin', Jambalaya (On the Bayou), I'll Never Get Out of This World Alive, Kaw-Liga, Your Cheatin' Heart, Take These Chains From My Heart — et il eut aussi de nombreuses autres chansons dans le top 10.

En 1943, Williams rencontra Audrey Sheppard, et le couple se maria un an plus tard. Audrey devint aussi son manager puisque la carrière de Williams allait grandissant et qu'il devenait une célébrité. En 1946, Williams enregistra deux albums pour Sterling Records, Never Again (1946) et Honky Tonkin' (1947), qui furent tous deux des succès commerciaux. Williams signa bientôt avec MGM Records, et publia Move It On Over, une réussite commerciale massive qui sera reprise par la suite par Bill Haley avec son fameux « Rock Around the Clock ». En août 1948, Williams rejoint la Louisiana Hayride, émettant depuis Shreveport, Louisiane, le propulsant dans les foyers de tout le sud-est. Après quelques autres succès plus modérés, Williams publia sa version de Lovesick Blues (originellement écrit par Rex Griffin) en 1949, qui devint un grand succès et atteignit un public plus vaste. Cette année-là, Williams interpréta la chanson au Grand Ole Opry, où il devint le premier invité à recevoir 6 rappels. En plus, Hank rassembla Bob McNett (guitare), Hillous Butrum (guitare basse), Jerry Rivers (violon) and Don Helms (steel guitar) qui formèrent la plus célèbre version des Drifting Cowboys; cette même année, Audrey Williams donna naissance à Randall Hank Williams (Hank Williams, Jr.). 1949 vit aussi Williams publier sept chansons à succès après Lovesick Blues, dont Wedding Bells, Mind Your Own Business, You're Gonna Change (Or I'm Gonna Leave) et My Bucket's Got a Hole in It.


Revenir en haut Aller en bas
Charly2
moderateur
avatar

Messages : 2842
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 62

MessageSujet: Re: Hank Williams   Mer 4 Nov - 17:49


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Hank Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HANK WILLIAMS
» hank III - ASSJACK
» THE HORTON BROTHERS
» GEORGE GRUHN ET GRUHN GUITARS
» Reportage Arte sur la Stratocaster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: AUTRES MUSIQUES :: COUNTRY-
Sauter vers: