MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 SCHORR FRIEDRICH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: SCHORR FRIEDRICH   Jeu 31 Oct - 12:18

Fils d'un cantor hongrois, le baryton-basse Friedrich Schorr (né le 2 septembre 1888 à Nagyvarád, aujourd'hui Oradea, en Transylvanie roumaine) étudia le chant à Vienne. Après de modestes essais à Chicago, il débuta sur scène à Graz en 1912, dans le rôle de Wotan de La Walkyrie, qu'il devait chanter plus de trois cents fois. De là, il gagna Prague, puis Cologne. En 1923, après une tournée triomphale, le Metropolitan Opera de New York l'engage. Il devait y rester vingt ans, continuant de chanter aussi à Berlin jusqu'à ce que la montée du nazisme le conduise à quitter l'Allemagne. Assez vite, il se consacra exclusivement au répertoire germanique classique, romantique et contemporain. Il participa à la création américaine de Jonny spielt auf de Ernst Køenek et fut un mémorable Barak de La Femme sans ombre de Richard Strauss. Mais c'est dans Wagner qu'il donnait sa pleine mesure d'artiste. Il apportait à l'œuvre du compositeur allemand un lyrisme d'une expressivité rare, qui rompait avec le culte de la véhémence, voire de la vocifération. Grâce à l'intensité de sa voix, capable de donner une projection puissante à un simple murmure et dotée d'un aigu somptueux, grâce à son art souverain de la ligne, du phrasé et de la nuance, les personnages acquéraient une vie et une affectivité frémissantes. Hans Sachs et, surtout, Wotan n'étaient plus des héros mythiques, mais seulement des hommes. À lui seul, Schorr a ouvert un nouveau et long chapitre de l'histoire du chant wagnérien.

Friedrich Schorr meurt le 14 août 1953 à Farmington, dans le Connecticut.

(Philippe DULAC' Universalis)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il est impressionnant!!!!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Charly2
moderateur
avatar

Messages : 2842
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 62

MessageSujet: Re: SCHORR FRIEDRICH   Ven 14 Aoû - 15:20

Oh oui ! Il est impressionnant, merci pour cette découverte ma ninichka chérie Smile




Revenir en haut Aller en bas
 
SCHORR FRIEDRICH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friedrich Kiel (1821-1885)
» Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
» Friedrich GERNSHEIM (1839- 1916)
» Friedrich Kuhlau
» Friedrich Witt (1770-1836)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: LES CLASSIQUES :: MUSIQUE CLASSIQUE-
Sauter vers: