MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 nicolai miakowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philidor

avatar

Messages : 362
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 50
Localisation : hautes savoie

MessageSujet: nicolai miakowski   Mer 29 Oct - 20:56

Nikolaï Iakovlevitch Miaskovski (en russe : Николай Яковлевич Мясковский) est un compositeur russe et soviétique, né le 20 avril 1881 en Pologne et mort à Moscou (Union soviétique) le 9 août 1950.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://lamusiqueclassique.xooit.fr
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: nicolai miakowski   Ven 31 Oct - 9:03

Nikolaï Miaskovski naquit à Novogeorgiyevsk, dans les environs de Varsovie le 20 avril 1881 alors que la Pologne faisait encore partie de l'Empire russe.



Après le décès précoce de sa mère, il fut élevé par son père, officier ingénieur dans l'Armée russe et sa tante paternelle, ancienne cantatrice de l'Opéra de Saint-Pétersbourg. Ils s'installèrent à Saint-Pétersbourg.



Il reçut des leçons de piano et de violon, mais on le découragea d'embrasser une carrière musicale et il projeta, à l'image de son père, de devenir ingénieur dans l'armée russe. Toutefois, l'audition de laSymphonie pathétique de Tchaïkovski en 1896, sous la baguette d'Arthur Nikisch, le décida — secrètement — de céder à ses ambitions artistiques. En 1902, arrivé à la fin de ses études d'ingénieur, et alors qu'il était jeune engagé dans un bataillon de sapeurs a Moscou, il prit des leçons privées avec Reinhold Glière — et, posté à Saint-Pétersbourg, avec Ivan Krijanovsky — dans l'optique d'intégrer le prestigieux conservatoire de Saint-Pétersbourg.



Le jury, qui comprenait Anatoly Lyadov et Rimsky-Korsakov l'accepta en 1906, et les deux compositeurs devinrent ses professeurs. Âgé alors de 25 ans, Nikolaï Miaskovski était naturellement le plus âgé des élèves, mais il se lia vite avec Serge Prokofiev (son cadet de dix ans et trois jours) d'une amitié qui durera toute leur vie — et d'un désamour commun pour leur professeur Anatoly Lyadov ; le mépris de celui-ci pour la musique de Edward Grieg conduit le jeune Miaskovski à choisir un thème de Grieg pour conclure son troisième Quatuor a Cordes1.



Les deux jeunes compositeurs travaillent ensemble, et si aucune œuvre commune ne paraît alors, ils réutiliseront plus tard les idées développées à cette époque dans leurs œuvres respectives (sonates pour piano No. 3 et 4 de Prokofiev; 10e quatuor et sonates pour piano No. 5 et 6 de Miaskovski).



Début de carrière[




Miaskovski obtint son diplôme en 1911. Son travail de fin d'études, sa première symphonie (Do mineur, Op. 3, 1908/1921) ainsi que sa lugubre troisième symphonie (Do mineur, Op. 15 of 1914) ou sa première sonate pour piano (Ré mineur, Op. 6, 1907-10) portent les traces de l'influence de Tchaikovsky et Scriabine.



Il fut nommé professeur au Conservatoire de Moscou, poste qu'il conservera jusqu'à la fin de sa vie.



Œuvre[




Il composa un nombre important d'œuvres diverses, dont 27 symphonies, un concerto pour violon et un concerto pour violoncelle. Celles-ci restent relativement peu connues en dehors de l'ex-URSS. Proche ami de Sergueï Prokofiev, il eut Aram Khatchatourian,Vissarion Chebaline et Dmitri Kabalevski parmi ses élèves. Vissarion Chebaline, découvert par Miaskovski tandis qu'il avait 20 ans, lui dédiera sa 5e symphonie2.



J'aime beaucoup un grand merci




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: nicolai miakowski   Sam 17 Jan - 10:04


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: nicolai miakowski   Sam 17 Jan - 13:29



Symphonies

N ° 1 en ut mineur , Op. 3 (1908, rév. 1921)
N ° 2 en ut dièse mineur , Op. 11 (1911)
N ° 3 en la mineur , Op. 15 (1914)
N ° 4 en mi mineur , Op. 17 (1918)
N ° 5 en ré majeur , Op. 18 (1919)
N ° 6 en mi bémol mineur , op. 23 (1923)
N ° 7 en si mineur , op. 24 (1922)
N ° 8 en la majeur , op. 26 (1925)
N ° 9 en mi mineur , Op. 28 (1927)
N ° 10 en fa mineur , Op. 30 (1927)
N ° 11 en si bémol mineur , op. 34 (1932)
N ° 12 en sol mineur , Op. 35 (1932) Kolkhoznaya (kolkhoze)
N ° 13 en si bémol mineur , op. 36 (1933)
N ° 14 en ut majeur , op. 37 (1933)
N ° 15 en ré mineur , Op. 38 (1934)
N ° 16 en fa majeur , op. 39 (1934), connu à l'époque comme l'Orchestre symphonique de l'aviation
N ° 17 en sol dièse mineur , Op. 41 (1937)
N ° 18 en ut majeur , op. 42 (1937)
N ° 19 en mi bémol majeur , Op. 46 (1939) pour orchestre à vent
N ° 20 en mi majeur , Op. 50 (1940)
N ° 21 en fa dièse mineur , Op. 51 (1940)
N ° 22 en si mineur , op. 54 (1941) Symphonie-Ballad
N ° 23 en la mineur , Op. 56 (1941) Symphonie-Suite sur Kabardanian Thèmes
N ° 24 en fa mineur , Op. 63 (1943)
N ° 25 en la bémol majeur D , Op. 69 (1946, rév. 1949)
N ° 26 en ut majeur , op. 79 (1948) Symphonie sur des thèmes russes
N ° 27 en ut mineur , Op. 85 (1949)

Autres œuvres orchestrales

Silence (Molchaniye), poème symphonique après Edgar Allan Poe , Op. 9 (1910)
Overture pour orchestre symphonique, op. 9 bis (1909 orchestration de 1907 sonate pour piano en sol majeur; rev. 1948)
No.1 Sinfonietta en la majeur pour petit orchestre, Op. 10 (1911)
Alastor, poème symphonique après Shelley , Op. 14 (1913)
Diversions (Razvlyichenie), Op.32 (1929): [1]
N ° 1. Sérénade pour petit orchestre
N ° 2. Sinfonietta n ° 2 en si mineur pour orchestre à cordes
N ° 3. Lyric Concertino pour flûte, clarinette, cor, basson, harpe et orchestre à cordes
Concerto pour violon en ré mineur, op. 44 (1938)
2 Pièces pour orchestre à cordes, op. 46 bis, de la Symphonie n ° 19 disposés (1939)
Salutation Ouverture en ut majeur, op. 48 (1939)
2 Marches pour orchestre, op. 53 (1941)
Overture dramatique pour orchestre, op. 60 (1942)
Liens (Zvenya) - Suite pour orchestre, op. 65 (1945) orchestrations des premiers morceaux de piano
Concerto pour violoncelle en ut mineur , Op. 66 (1944)
Sinfonietta n ° 3 en la mineur pour orchestre à cordes, op. 68 (1946)
Slavonic Rhapsody in D minor, Op. 71 (1946)
Overture Pathétique en ut mineur, Op.76 (1947)
Divertissement pour petit orchestre, Op. 80 (1948)

Musique chorale

Cantata "Kirov est avec nous" après Tikhonov, Op.61 (1942-1943)
Nocturne "Kreml nochiu" (Le Kremlin de nuit), après Wassiljev, Op.75 (1947)

Musique de chambre

Sonate pour violoncelle et piano n ° 1 en ré majeur, Op. 12 (1911, rév. 1935)
Quatuor à cordes n ° 1 en la mineur, Op. 33, n o 1 (1929-1930)
Quatuor à cordes n ° 2 en ut mineur, op. 33, n ° 2 (1930)
Quatuor à cordes n ° 3 en ré mineur, Op. 33, n ° 3 (1930 révision du quartet début de 1910)
Quatuor à cordes n ° 4 en fa mineur, Op. 33, n ° 4 (1930 révision du quartet début de 1911)
Quatuor à cordes n ° 5 en mi mineur, Op. 47 (1938-1939)
Quatuor à cordes n ° 6 en sol mineur, Op. 49 (1939-1940)
Quatuor à cordes n ° 7 en fa majeur, op. 55 (1941)
Quatuor à cordes n ° 8 en fa dièse mineur, Op. 59 (1942)
Quatuor à cordes n ° 9 en ré mineur, Op. 62 (1943)
Quatuor à cordes n ° 10 en fa majeur, op. 67, n o 1 (1945 révision de quatuor début de 1907)
Quatuor à cordes n ° 11 en mi bémol majeur, Op. 67, n ° 2 (1945)
Sonate pour violon en fa majeur, op. 70 (1946)
Quatuor à cordes n ° 12 en sol majeur, op. 77 (1947)
Sonate pour violoncelle et piano n ° 2 en la mineur, Op. 81 (1948)
Quatuor à cordes n ° 13 en la mineur, Op. 86 (1950)

Piano music

Avant sa Piano Sonata No. 1 officielle, Miaskovski composé de quatre ou cinq sonates pour piano inédits. . L'un d'eux a été orchestrée comme Overture pour petit orchestre, et deux autres ont été révisées en 1944 pour devenir le Sonatas Nos officielle 5 et 6. D'environ 1907 à 1919, Miaskovski écrit des dizaines de courtes pièces pour piano que des études ou des projets exploratoires: il recueillis provisoirement dans ces huit albums (non publiées) et renvoyé collectivement comme Flofion ou par le Flofionchiki diminutif, un mot apparemment fait-up qui signifie quelque chose comme «Frolics» ou «Whimsies». [2] Plusieurs d'entre eux ont été re-travaillé dans les collections de piano publiés Opp. 25, 29, 31, 78 et l'Op de suite orchestrale. 65, tandis que d'autres mouvements fournis - par exemple le mouvement lent de Piano Sonata No. 4 [3] - ou un matériau thématique pour la chambre plus tard et œuvres orchestrales.

Sonate n ° 1 en ré mineur, Op. 6 (1907) [4]
Sonate n ° 2 en fa dièse mineur, Op. 13 (1912)
Sonate n ° 3 en ut mineur, op. 19 (1920; deuxième version 1939 beaucoup modifié)
Sonate n ° 4 en do mineur, Op. 27 (1924, rév. 1945)
Whimsies (Prichudi), six croquis, op. 25 (1917-1919, rev. 1923)
Réminiscences (Vospominaniya), 6 pièces, op. 29 (1907-8;. Rev 1927)
Feuilles jaunies (Pozheltevshiye Straniytsi), 6 Pièces, op. 31 (1907-1919, rev. 1928)
Sonatina in E minor, Op. 57 (1941)
Song et Rhapsody (plus tard appelé Prélude et Rondo-Sonata), Op. 58 (1942)
Sonate n ° 5 en si bémol majeur, Op. 64, n o 1 (1944 révision de sonate de jeunesse de 1907) [4]
Sonate n ° 6 en la bémol majeur, Op. 64, n ° 2 (1944 révision de sonate de jeunesse)
Sketches polyphoniques, Op. 78 (1947)
Sonata No. 7 en ut majeur, op. 82 (1948)
Sonate n ° 8 en ré mineur, Op. 83 (1949)
Sonate n ° 9 en fa majeur, op. 84 (1949)
Revenir en haut Aller en bas
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: nicolai miakowski   Sam 31 Jan - 16:12


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nicolai miakowski   

Revenir en haut Aller en bas
 
nicolai miakowski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nicolai miakowski
» Otto Nicolai-Opéras
» Nicolai Gedda
» Otto NICOLAI (1810 - 1849)
» Nikolai Kapustin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: LES CLASSIQUES :: MUSIQUE CLASSIQUE-
Sauter vers: