MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Damia
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 PATACHOU... Au revoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: PATACHOU... Au revoir    Ven 1 Mai - 11:58

  

 
Henriette Ragon grandit dans la capitale et débute comme dactylo puis comme employée d'usine, marchande de chaussures et antiquaire. En 1948, elle prend la direction d'un cabaret-restaurant à Montmartre nommé « Patachou », au 13, rue du Mont-Cenis, et débute dans la chanson. Ce sont les journalistes parisiens qui la rebaptisent du nom de son cabaret.
Georges Brassens débute dans son cabaret et chante en duo avec elle le titre Maman, papa. Elle est la première à interpréter ses chansons (Le BricoleurLa Chasse aux papillons, etc.). Le soir où elle les chante pour la première fois, elle propose à son public de rester à la fin du spectacle afin de découvrir l'auteur de ces chansons. Brassens monte alors sur la scène du cabaret et chante, entre autres, Le Gorille et Putain de toi, que Patachou estimait ne pas pouvoir interpréter elle-même.
Les premiers disques de Patachou sont pressés, elle se produit sur la scène de l'ABC, puis à Bobino, puis en tournée en France et dans le monde entier. Dès 1953, c'est le Palladium à Londres, le Waldorf Astoria et Carnegie Hall à New York, toutes les grandes villes des États-Unis où sa carrière s'étalera sur plus de vingt ans, sans oublier Montréal, le Moyen-Orient et Hong Kong.
Au début des années 1970, elle parcourt le Japon et la Suède, où son registre parigot gouailleur fait encore et toujours merveille.
Dès le début des années 1950, le cinéma et leThéâtre font appel à elle, notamment Jean Renoir et Sacha Guitry. À partir des années 1980, Patachou se fait plus présente sur le grand et le petit écran, avec, entre autres prestations très remarquées, sa terrifiante « matriarche » en fauteuil roulant dans la série Orages d'été, ou dans le téléfilm Pris au piège la redoutable tante d'un meurtrier, qui manipule un commissaire de police aveugle et fait condamner un innocent.
Patachou a animé le restaurant de la tour Eiffel. Son fils, Pierre Billon, a écrit J’ai oublié de vivre pour Johnny Hallyday.
Elle meurt le 30 avril 2015 à son domicile de Neuilly-sur-Seine, à l'âge de 96 ans




*


.
Revenir en haut Aller en bas
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: PATACHOU... Au revoir    Ven 1 Mai - 15:33

Bon repos patachou



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
PATACHOU... Au revoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au revoir Alain Bashung
» Au revoir les z'amis!
» AU REVOIR TOUT LE MONDE
» Ce n'est qu'un au revoir, mes frères....
» Au revoir le paillasson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: SPÉCIAL HOMMAGES-
Sauter vers: