MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 Klaus Nomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Klaus Nomi   Mer 29 Juil - 14:30

Klaus Nomi, né Klaus Sperber, le 24 janvier 1944 à Immenstadt, Bavière, et mort le 6 août 1983 à New York, est un chanteur allemand.

Icône de la scène new wave et synthpop du début des années 1980, il apparaît à la fois comme un chanteur d'opéra hors norme et un artiste de cabaret au look inclassable.

Klaus Nomi étonne son temps par sa tessiture très étendue (sa voix de baryton-basse mêlée à celle de contre-ténor), son style musical new wave expérimental, son look extraterrestre et synthétique inclassable.
laus Sperber grandit à Berlin-Ouest, où il se prend de passion pour l'opéra mais aussi pour le rock ; il raconte avoir pris en cachette de l'argent à sa mère pour s'acheter un disque d'Elvis Presley. Après des études de musique, dont à l'opéra, au Deutsche Oper Berlin, il se produit en public une première fois à Berne, Suisse, dans l'opéra Bastien et Bastienne de Mozart. On retient de lui une large culture musicale.

Il s'installe en 1972 à New York, à l'âge de 28 ans. Il évolue au sein de la scène artistique underground de l'East Village. Il se produit dans des cabarets, où il propose un spectacle inclassable mêlant opéra, musique expérimentale, musique électronique et new wave.

Repéré par David Bowie, Klaus Nomi est engagé par celui-ci comme choriste avec Joey Arias pour un passage à l'émission télévisée Saturday Night Live, le 14 décembre 1979. Admirant le costume porté par Bowie pour cette émission et inspiré de Tristan Tzara, Nomi se fait faire son fameux costume extraterrestre. Par la suite, il signe son premier contrat sous le label RCA Records et sort deux albums de new wave, synthpop.

Son style original plaît autant à un public jeune qu'âgé. Son public apprécie pour la plupart son look délirant et sa façon de chanter l'opéra. Sa voix extraordinaire pouvait passer du soprano au « général prussien ». De son premier album, à la grande surprise de son label, le public préfèrera ses morceaux « classiques » (notamment avec son premier grand succès, The Cold Song, extrait du semi-opéra baroque King Arthur de Henry Purcell) aux morceaux orientés vers la musique pop/rock, électronique.

Pour assurer ses dernières tournées, Klaus Nomi, malade et physiquement très éprouvé, est obligé de se faire des injections1.

Quelque temps avant de mourir, il reçoit à Paris un disque d'or.

Il meurt du sida le 6 août 1983 à New York. Il est une des toutes premières célébrités à mourir des suites du sida.

Discographie[modifier | modifier le code]
Albums[modifier | modifier le code]
1981 : Klaus Nomi
1982 : Simple Man
1983 : Encore (1er Best-Of, Compilation posthume avec deux inédits)
1986 : In Concert
1994 : Klaus nomi Ses 20 plus belles chansons (2nd Best-Of)
2007 : Za Bakdaz (Album posthume de chutes de studio enregistrées entre 1979 et 1983)
Singles[modifier | modifier le code]
You Don't Own Me / Falling in Love Again (1981)
Nomi Song / Cold Song
Lightning Strikes / Falling in Love Again (1982)
Simple Man / Death (1982)
Ding Dong / ICUROK (1982)
ICUROK / Ding Dong (Canadian 12")
Za Bak Daz / Silent Night (CD single, 1998)
Vidéos[modifier | modifier le code]
Urgh! A Music War (1982)
The Nomi Song
Klaus Nomi laissa de nombreux clips et extraits de concerts


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Charly2
moderateur
avatar

Messages : 2842
Date d'inscription : 03/02/2015
Age : 62

MessageSujet: Re: Klaus Nomi   Lun 16 Nov - 19:00



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Klaus Nomi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: les cantates
» Henri Purcell
» Klaus Voormann & Friends : A Sideman's Journey (2009)
» Klaus Schulze
» Lisa Gerrard Klaus Schulze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: LES CLASSIQUES :: MUSIQUE CLASSIQUE-
Sauter vers: