MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 28 Déc - 20:57

Partagez | 
 

 Michael Haydn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Michael Haydn    Dim 16 Déc - 11:37

Un sujet de joachim

Michael Haydn est un compositeur autrichien, né le 14 septembre 1737 à Rohrau (Autriche) et décédé le 10 août 1806 à Salzbourg. Il est le frère cadet de Joseph Haydn.

Il reçoit son éducation musicale dans la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne, dirigée par Georg von Reutter. Il étudie également le violon et l’orgue. Il complète ensuite son éducation au séminaire jésuite. Après avoir occupé divers emplois de maître de chapelle, il finit par être nommé maître de concert et compositeur à la cour du prince archevêque de Salzbourg, en 1763. Comme son frère Joseph, il a l'estime de Mozart qui a beaucoup étudié ses compositions. En 1777, il devient organiste de la cathédrale de Salzbourg et a notamment pour élèves Carl Maria von Weber et Anton Diabelli.

Ses œuvres comportent plus de huit cents compositions, essentiellement religieuses. C’était un homme timide et réservé qui fuyait les éloges du public, ce qui explique en partie pourquoi il a pu tomber dans l’oubli. Cependant, ses contemporains parlent de lui comme d’un artiste qui, particulièrement au niveau de la musique sacrée, se situe au tout premier rang.

On relèvera notamment son superbe et solennel Requiem de 1771 joué à Salzbourg tandis que parmi le public se trouvaient Mozart père et fils. Il est indubitable que le Requiem de Mozart, composé en 1791, s'inspire par sa texture orchestrale, ses harmonies, ses équilibres architecturaux, aussi bien du Requiem de Michael Haydn créé vingt ans plus tôt que de celui d'Antonio Rosetti (daté de 1776).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Haydn    Mer 19 Déc - 17:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Haydn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Haydn (1737-1806)
» Georg von Pasterwitz
» Messe des morts de Gossec
» Mozart et Michel Haydn : Les Duos : témoignages d'amitié
» Joseph Haydn-Symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: LES CLASSIQUES :: MUSIQUE CLASSIQUE-
Sauter vers: