MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
jean Damia saint george jazz jour
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Ven 16 Mar - 2:02

Partagez | 
 

 Jacques-Christophe Naudot

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jacques-Christophe Naudot    Mar 11 Déc - 19:20

Jacques-Christophe Naudot naît vers 1690 et meurt le 26 novembre 1762 à Paris. Compositeur et flûtiste français, il écrivit principalement des pièces pour son instrument (concertos, sonates pour flûtes et basse continue), publiées pour la plupart entre 1726 et 1740 à Paris. Il bénéficiait dans cette ville d’une renommée d’interprète (dont on ne connaît d’ailleurs presque rien sur les représentations) et professeur.

Membre de cercles d’aristocrates et de riches bourgeois, Naudot a profité de la protection de nombreux mécènes, même s’il ne semble pas avoir occupé de poste au cours de sa vie. Il dédicaça à ses protecteurs de nombreuses œuvres, dont les plus importantes sont les concertos pour flûte.
Œuvre

On lui doit, parmi une multitude de pièces pour flûte, beaucoup de sonates pour flûte et piano (opus 1, 4, 6 ou 9...), un concerto en do Majeur pour deux flûtes (alto + soprano), deux violons et basse continue (opus 17), et des pièces pour le Vatican (opus Dei...ahah). Naudot contribua donc à donner aux flûtes une place importante dans la musique : ses compositions, en particulier les concertos et les sonates, sont jouables avec un certain niveau de technique instrumentale (ses pièces comme les duos sont plus abordables pour les amateurs ou néophytes).
Revenir en haut Aller en bas
ninipeaudetoutou777
Admin
avatar

Messages : 9805
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Jacques-Christophe Naudot    Dim 6 Jan - 15:43

merci charly
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques-Christophe Naudot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Jacques Ibert (1890-1962)
» Christophe Sorrelli
» Christophe Van Kerrebroeck
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: LES CLASSIQUES :: MUSIQUE CLASSIQUE-
Sauter vers: