MusiqueMusiqueMusique
-
<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=467816" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

MusiqueMusiqueMusique

Musique classique, jazz, variétés d'hier et d'aujourdhui
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
george jeanne saint jour jean jazz Damia
Derniers sujets
» Johnny Green
Dim 3 Avr - 10:02 par Charly2

» Eugen Kapp
Mer 23 Mar - 17:54 par Charly2

» Olga Peretyatko
Dim 20 Mar - 12:16 par Charly2

» Tarcisio Teruzzi
Dim 20 Mar - 12:10 par Charly2

» Rebekah Harkness (1915-1982) : "Voyage vers l’Amour" ballet (1958)
Sam 19 Mar - 12:03 par Charly2

» Kerson Leong
Ven 18 Mar - 22:35 par Charly2

»  BORIS VIAN
Ven 18 Mar - 19:42 par Charly2

» Alexei Machavariani
Dim 13 Mar - 14:01 par Charly2

» Lee Hoiby
Sam 12 Mar - 13:30 par Charly2

Partenaires

créer un forum

      

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Ven 16 Mar - 2:02

Partagez | 
 

 ZOUZOU...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ZOUZOU...    Dim 16 Déc - 19:34

Zouzou (née Danièle Ciarlet en 1943 à Blida en Algérie) est une mannequin, actrice, chanteuse et icône des années 1960 et 1970. Elle doit son surnom à son zézaiement. Elle est surtout reconnue pour sa beauté et pour son rôle dans le film L'Amour l'après-midi d'Éric Rohmer. Elle a été la petite amie entre autres de Brian Jones, Michel Taittinger, Jean-Paul Goude et de Jack Nicholson. genre Variété française

Adolescente brillante (elle a son bac à 14 ans), elle s'inscrit ensuite au centre de formation artistique de l'Académie Charpentier. Elle devient une égérie des sixties passant par chez Régine, Chez Castel, au drugstore des Champs-Elysées ou chez Gabriel Pomerand. Le journal Paris-Match la baptise « la twisteuse ». Elle représente la femme libérée, militante sur les barricades de mai 68. Elle part ensuite dans le Swinging London pour suivre Brian Jones, qu'elle quittera « pour ne pas sombrer ».

Mais petit à petit, son succès s'érode. En 1978, elle quitte Paris pour les Antilles où elle restera sept ans. Elle rentre en France en 1985 pour s’occuper de sa mère. Depuis le début des années 1970, elle consomme des drogues, notamment de l'héroïne. Cela va l'amener à faire deux courts passages à la prison de Fleury-Mérogis en 1992 et 1994.

Avec les années 2000 et après des années de galère, sa carrière connaît un rebond. Début 2004, une rétrospective sur Zouzou est organisée au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou. Zouzou publie alors Jusqu'à l'aube, son autobiographie saluée par la critique. Forte de ce regain d'intérêt, elle publie une intégrale de ses chansons enregistrées pendant la période 1960-1990, ainsi que deux inédits : Tôt ou tard et Pas assez. En 2005, Zouzou retrouve la scène et se produit dans la mythique salle du Sentier des Halles à Paris. On la remarque aussi lors de plusieurs shows, accompagnée par de nouveaux artistes de la chanson underground : Hélène Pince, Léonard Lasry et Edouard Desyon, avec lequel elle se produira en guest au Crazy Horse.
Revenir en haut Aller en bas
 
ZOUZOU...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel album de Zouzou
» George de la Jungle
» NOSTALGIE ...
» Anecdotes de dessins animés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MusiqueMusiqueMusique :: ARTISTES DE VARIETES :: CHANTEURS 1960-
Sauter vers: